2024-07-03 08:03:44

Un jeune Nord-Coréen a été exécuté publiquement pour avoir écouté et partagé de la K-pop, style de musique qui provient de la Corée du Sud.

Selon un rapport sur les droits humains en Corée du Nord publié par son voisin du Sud, un ouvrier agricole de 22 ans a été tué en 2022 après qu’il a écouté 70 chansons de K-pop et visionné trois long-métrages sud-coréens.

En Corée du Nord, il est strictement interdit de consommer des produits occidentaux, surtout ceux provenant de Corée du Sud.

L’interdiction du courant musical asiatique a été votée en 2020 dans l’optique de « protéger les citoyens » de « l’influence malveillante » des pays occidentaux.

Selon les témoignages de 649 réfugiés nord-coréens, les autorités locales effectuent régulièrement des contrôles de téléphones portables pour vérifier l’orthographe des noms des contacts ou encore les mots d’argot.

D’autres pratiques comme porter une robe de mariée blanche, porter des lunettes de soleil ou encore boire de l’alcool dans un verre à vin sont bannies.

Visit Bang Premier (main website)